Équitation de légèreté

Présentation de l’École de Légèreté de Philippe Karl

Qui est Philippe Karl?

Né en 1947, Philippe Karl interrompt ses études de médecine en 1968 pour se consacrer au cheval. De 1968 à 1971, il mène des études supérieures d’élevage au Centre d’Enseignement Zootechnique de Rambouillet, puis au Haras National du Pin. Il obtient son Brevet d’état d’Instructeur d’équitation en 1971. De 1972 à 1979, il dirige le Département Équestre du Centre d’Enseignement Zootechnique de Rambouillet. Il y est responsable de diverses formations professionnelles. De 1980 à 1985, il gère ses propres écuries. Durant toutes ces années, il pratique régulièrement la compétition en concours complet et en saut d’obstacles. En 1985, à l’appel du Général Pierre Durand, Philippe Karl rejoint l’École Nationale d’Équitation de Saumur et intègre le Cadre Noir en tant qu’Écuyer. Particulièrement dédié aux spectacles du Cadre Noir, il crée deux tableaux historiques, des présentations aux longues rênes, tant à l’obstacle qu’en haute école et participe à la reprise des Écuyers. Durant treize années, il est de tous les galas du Cadre Noir en France et dans toute l’Europe. En 1998, il reprend sa liberté pour se consacrer à ses stages donnés en France, Allemagne, Italie, Suisse et aux États-Unis. Depuis 2004, il se consacre tout particulièrement à la formation d’Instructeurs de l’École de Légèreté.

Vous pouvez consulter ​le site internet ​de Philippe Karl en suivant ​ce lien: http://philippe-karl.com/

L’École de Légèreté

En 2004, Philippe Karl a créé son École de Légèreté dans le but de transmettre à des instructeurs engagés et qualifiés sa philosophie de la Légèreté: respect absolu du cheval, aucun usage de la force ni de moyens artificiels de contention (enrênements, muserolles serrées…).

Sa méthode s’inspire des maîtres qui ont contribué à cette philosophie équestre: Xenophon, Fiaschi, La Broue, Pluvinel, La Guérinière, Dupaty de Clam, Hünersdorf, le Baron de Sind, Baucher, Raabe, L’Hotte, Faverot de Kerbrech, Beudant, Oliveira etc…

L’École de Légèreté s’appuie sur une connaissance approfondie du cheval, se remet en question et s’affine avec les progrès de tous ordres (anatomie, physiologie, locomotion, équilibre, psychologie, éthologie). Elle s’intéresse à tous types de chevaux, même modestes, et à toutes les disciplines équestres.

Philosophie de la Méthode de Philippe Karl

Les grandes lignes de la méthode

La Légèreté n’est pas une déclaration d’intention à caractère poétique ou ésotérique, mais un concept équestre efficace et mesurable. Elle exclut tout recours à la force ou à des artifices coercitifs (enrênements, muserolles serrées…), mais n’écarte aucun type de cheval et s’intéresse à toutes les disciplines équestres. Elle propose un plan de dressage compréhensible et fiable, avec des principes clairs, des méthodes efficaces et des procédés respectant pleinement la nature du cheval. Elle met ainsi l'équitation supérieure à la portée de tout cavalier sérieux, même ne disposant que d'un cheval tout à fait ordinaire.

L'objectif est la mise en valeur du cheval et l’épanouissement du cavalier, par une constante recherche de l’efficacité dans l’économie des moyens.

Les moyens d'éducation respectent la locomotion et la psychologie des chevaux; ils sont adaptés à chaque cas (les chevaux qui tirent, qui refusent le contact en s'encapuchonnant ou en s'ouvrant, ou qui pèsent doivent recevoir une éducation distincte).

Les enrênements et muserolles serrées sont interdits.

L'encapuchonnement est refusé.

Les procédés utilisés sont clairs, intelligents, et reproductibles.

Pas de trucs ni astuces empiriques mais des outils de qualité qui fonctionnent et respectent le cheval.

Pas de jargon spécialisé nébuleux et confus mais un vocabulaire clair et compréhensible: l'élève COMPREND ce que lui demande l'enseignant!

Pour quels cavaliers et quels chevaux?

Le dressage de légèreté n'est pas une discipline élitiste ne s'intéressant qu'aux chevaux exceptionnels, achetés pour des sommes exceptionnelles, et aux cavaliers de haut niveau sortant en compétition.

Aucun cheval n'est écarté sauf handicap important (boiterie ou maladie).

La méthode n'écarte aucun type de cheval. Ici Pirate (Fjordhest) monté par Claire.

Tous les cavaliers peuvent se former, dès l'initiation, à condition d'être motivés par une pratique régulière.

Toutes les disciplines sont concernées, l'application des principes de dressage de légèreté est compatible avec la pratique de l'obstacle.

Éducation du cavalier

Le cavalier apprend les différents procédés de la méthode et le juste emploi des aides: main, assiette, jambes.

Le plus difficile est de se défaire des mauvaises habitudes héritées de l'enseignement “classique”: actions rétro-actives des mains et obsession des mains basses essentiellement.

Les cavaliers de tous niveaux, même débutants, peuvent s'épanouir et progresser avec la méthode de Philippe Karl. Il est nécessaire toutefois de préciser qu'il faut être motivé, rigoureux et pratiquer régulièrement. Les élèves s'amusent ici à dire que la méthode est “facile” pour le cheval car logique et respectueuse de son fonctionnement, mais “trèèèèèès difficile” pour le cavalier qui doit connaitre la théorie, être capable d'observer, de se remettre en question et d'employer les aides avec justesse…

Éducation du cheval

La progression est prudente, adaptée à chaque cheval. On ne brûle pas les étapes, on va du plus simple au plus complexe.

L'éducation de la bouche du cheval (et de la main du cavalier) est une partie très importante de la méthode. Le jeune cheval est éduqué grâce à des procédés logiques permettant d'obtenir une mise en main légère et aimable.

La chronologie dans le travail de la mise en main est strictement respectée pour éviter les écueils (notamment l'encapuchonnement): On s'intéresse en premier lieu à la décontraction de la bouche (cession de mâchoire) puis à la flexibilité de l'encolure (flexions et extensions NUQUE OUVERTE) et enfin, et seulement si les étapes précédentes sont acquises clairement, à la flexion de la nuque.

Des procédés efficaces

Chevaux et cavaliers apprennent, les uns à comprendre et à respecter, les autres à employer à bon escient, des procédés efficaces pour résoudre les difficultés:

Quelques exemples:

La cession de mâchoire et les exercices de flexions à exécuter à pied, puis monté;

Le “Fléchi droit”, exercice de ploiement qui décontracte et étire pour ensuite étendre l'encolure;

Le “demi-arrêt” (Le vrai, celui qui rééquilibre en remontant l'encolure et en ouvrant la nuque, pas cette hérésie qui consiste à pousser et à tirer en même temps!);

“Action-Réaction”, le procédé permettant d'étendre et de faire tendre leurs rênes aux chevaux qui refusent le contact en s'ouvrant ou en s'encapuchonnant.

Le principe Bauchériste “main sans jambes - jambes sans main” est respecté: pas d'opposition main - jambes.

On s'intéresse très tôt aux problèmes de dissymétries et on améliore la rectitude grâce à la mise en place intelligente et personnalisée à chaque cas du travail de deux pistes.

La méthode ne peut pas se résumer en quelques paragraphes, un conseil: lire et relire le livre de Philippe Karl: Dérives du dressage moderne. Tout y est! Reste la pratique…..

Dérives du Dressage Moderne

Le Dressage de Légèreté aux Centaures

Toronto au contre-galop; 4 juillet 2013

Cécile Bérault est instructrice diplômée de l'Ecole de Légèreté de Philippe Karl depuis mars 2016.

Les cours collectifs

Aux Centaures, les principes de la méthode sont appliqués dans les cours collectifs hebdomadaires dès les plus petits niveaux (mini-cavaliers et débutants).

Par exemple, les enfants ne donnent jamais de coups de talons, les poneys sont “légers aux jambes” et obéissent à la pression des mollets. La leçon de jambe est enseignée (association de la cravache à la sollicitation des jambes quand nécessaire);

Les élèves ne tirent pas sur les rênes vers l'arrière pour s'arrêter mais agissent en montant les mains;

Les cavaliers plus confirmés bénéficient de cours de travail à pied lors desquels ils apprennent les différents procédés de la méthode: cession de mâchoire, fléchi droit, action-réaction.

Résultat: dans tous les cours collectifs, nous pouvons observer des chevaux et poneys effectuant régulièrement des cessions de mâchoire, preuve de leur décontraction et de leur rapport aimable avec la main du cavalier. Les élèves sont attentifs à la bouche de leur monture et soignent l'usage de leurs aides.

Les cours de Dressage de Légèreté

Des cours plus spécifiques de Dressage selon la méthode de Philippe Karl sont proposés selon plusieurs formules:

Cours collectifs par groupes de 2 à 4 cavaliers: Les élèves travaillent régulièrement avec leur cheval ou avec un cheval du club qui leur est attribué. Ils montent également d'autres chevaux plus avancés qui tiennent alors le rôle de “maître d'école”. La séance dure une heure sans compter la détente que les élèves effectuent au préalable selon les besoins de leur monture (promenade, longe). Le niveau minimum demandé est le galop 4.

Cours particuliers: avec cheval personnel ou avec un cheval des Centaures.

Exposés théoriques: Cécile propose des cours théoriques illustrés par des diapositives et suivis de “travaux pratiques appliqués” avec des chevaux éduqués. Les différents chapitres clefs de la méthode sont abordés: mise en main, travail de deux pistes, dissymétries, rassembler …

Stages:

Des stages de légèreté comprenant cours particuliers, exposés théoriques et cours en petits groupes sont organisés aux Centaures et à l'extérieur.

Dans tous les cas (cours particuliers ou collectifs, cavaliers adhérents aux Centaures ou extérieurs), le programme est personnalisé pour que chaque couple cheval-cavalier s’épanouisse en recherchant l’efficacité dans l’économie de moyens: La Légèreté…

Tarifs

Vous pouvez consulter les tarifs en cliquant sur le lien suivant:

Tarifs Légèreté Centaures 2015

Pour toute demande de renseignements, merci de contacter Cécile Bérault par mail:

cecile.berault@lescentaures.fr

Quetch et Cécile, formation Philippe Karl, mars 2013.

N'hésitez pas à demander des renseignements ou à venir assister à des séances.

Calendrier

Cours collectifs adhérents Centaures avec Cécile Bérault:

Dates des cours collectifs (maxi 4 cavaliers)

  • Mardi 5 septembre; 9h45
  • Mardi 19 septembre; 14h30
  • Mardi 3 octobre; 14h30
  • Mardi 17 octobre; 14h30

STAGE: Mercredi 1er novembre: 9h - 13h: Stage (Cours particuliers)

  • Jeudi 2 novembre: 9h30 - 12h30: STAGE (6 cavaliers maximum, collectif)
  • Mardi 7 novembre; 14h30
  • Mardi 21 novembre; 14h30
  • Mardi 5 décembre; 14h30
  • Mardi 19 décembre; 14h30

STAGE: Mercredi 3 et jeudi 4 janvier:

Cours particuliers le mercredi de 9h à 15h;

Cours théorique le mercredi soir;

Cours collectifs par deux à quatre le jeudi matin ou stage de 9h à 12h.

Les dates suivantes seront mises à jour prochainement.

Album

Stage juillet 2017

Merci à Elisabethe qui a fait les photos et réalisé de jolis montages!

Coralline et Camaron:

Chloé et Dosa:

Jean, Coralline et Chloé:

Stage 30 avril

Merci à Elisabèthe Bréard qui a réalisé les photos et les a montées pour que chaque élève garde un souvenir du stage.

Pas de deux - Décembre 2016.

Guy Jacob et Cécile tentent un premier “pas de deux” avec Réole et Toronto….

Changements de pied. Toronto décembre 2016.

Enfin un film pour suivre les progrès de Toronto dans l'étude des changements de pied…. Prochaines images quand ce sera presque parfait…

Une petite vidéo réalisée par Jérôme Rotard fin octobre 2015, élève instructeur de la même promotion que Cécile:

Les photos et films réalisés aux Centaures suivront bientôt…. Patience!

Recent changes RSS feed Minima Template by Wikidesign Driven by DokuWiki